Lexique financier

Afin de vous aider à mieux comprendre le monde de la finance, AVIP met à votre disposition ce guide des termes les plus couramment rencontrés.


Sélectionnez la lettre correspondant au mot que vous recherchez :
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z



A

Alpha : L'alpha désigne la sur-performance du fonds par rapport à celle de son indice de référence. Plus l'alpha est important, meilleures sont les performances du fonds par rapport à celles du marché.

Arbitrage : Possibilité offerte au souscripteur d'un contrat d'assurance-vie multisupports de panacher son épargne ou de la déplacer dans différents compartiments de son contrat, sans que cela génère un nouveau contrat.

Assurance décès : Contrat entre un souscripteur et une compagnie d'assurances qui prévoit qu'en échange du paiement de prime(s), au décès du souscripteur, le ou les bénéficiaires du contrat recevront de la compagnie un capital

Assurance-vie : Contrat d'épargne qui permet de constituer un capital ou une rente au profit du souscripteur, si celui-ci est en vie à la fin du contrat. S'il décède, en cours ou en fin du contrat, la transmission du capital et des intérêts se fait au profit d'un ou de plusieurs bénéficiaires.


 

B


Benchmark : Portefeuille de référence vis-à-vis duquel il est possible de comparer le rentabilité et les risques du fonds. Le benchmark peut être composé d'un ou de plusieurs indices.

Bêta : le Beta mesure la relative sensibilité de la performance du fonds par rapport à l'évolution de la performance de son indice de référence. Le marché aura toujours un Beta de 1 car il varie toujours en ligne avec lui même. Le Beta d'un fonds par rapport à son indice de référence représente l'évolution du fonds lorsque son indice de référence varie de 1 point. Un gestionnaire de portefeuilles positionnera son fonds à un Beta supérieur s'il pense que le marché va monter de telle sorte que le fonds monte plus que le marché. Inversement, s'il pense que le marché va baisser, il positionnera son fonds à un Beta inférieur à 1 de telle sorte que le fonds chute moins que le marché.

Bon du trésor : il s'agit de titres garantis par l'Etat, qui peuvent être souscrit de manière nominative (bon de capitalisation) ou anonyme.

 

C


CAC 40 : CAC signifie Cotation Assistée en Continu. Il s'agit d'un indice établi à partir d'un échantillon de 40 sociétés cotées au règlement mensuel et choisies en fonction de divers critères comme la capitalisation, la liquidité et/ou la diversification sectorielle. Les valeurs sélectionnées figurent parmi les plus liquides des 100 premières capitalisations du premier marché. La liquidité, mesurée sur 12 mois, est définie pour chaque valeur par l'étendue du marché (flottant, montant des transactions et taux de rotation quotidiens) et sa profondeur (fourchette moyenne et volatilité intra-séance).

CNO : le Comité de Normalisation Obligataire fait paraître quotidiennement des indices de performance du marché obligataire français.

COB : la Commission des Opérations de Bourse est un organisme public chargé de la surveillance des marchés, de leur transparence et de la diffusion d'une juste information. Elle veille aussi à la protection de l'épargne investie en valeurs mobilières et de tous les placements qui font appel public à l'épargne.


 

D


Dow Jones :Crée en 1884, le Dow Jones est l'indice le plus ancien et le plus suivi des indices de la bourse de New-York. Il repose sur 30 valeurs industrielles les plus représentatives, communément appelés "blue-chips" (environ 25% de la capitalisation boursière de Wall Street).

Dow Jones STOXX : Créé depuis le 26 Février 1998, le Dow Jones STOXX est composé des valeurs de l'actuel Dow Jones Europe Index, couvrant l'Europe entière, c'est-à-dire 16 pays et 665 valeurs (couvre 80 % de la capitalisation boursière de sa zone de capitalisation respective).

Dow Jones STOXX 50 : Créé depuis le 26 Février 1998 pour l'Europe, le Dow Jones STOXX 50 est un indice boursier européen qui comprend huit valeurs françaises. Sous-ensemble du Dow Jones STOXX et du Dow Jones Euro STOXX, il regroupe 50 valeurs phares, choisies sur des critères de capitalisation, de liquidité et de poids sectoriel.

Dow Jones Euro STOXX : Créé depuis le 26 Février 1998, le Dow Jones Euro STOXX est un sous-ensemble du Dow Jones STOXX. Cet indice européen compte 326 valeurs des 11 pays de la zone Euro et il couvre 80 % de la capitalisation boursière de sa zone.

Dow Jones Euro STOXX 50 : Créé depuis le 26 Février 1998 pour la zone Euro, le Dow Jones Euro STOXX 50 comprend 14 valeurs françaises. Il regroupe 50 valeurs phares, choisies sur des critères de capitalisation, de liquidité et de poids sectoriel.

DSK : Initiale de l'ancien Ministre de l'Economie et des Finances qui désigne un contrat d'assurance-vie, investi à au moins 50% en actions françaises (ou en OPCVM européens éligibles) dont 5% dans des produits à risques (fonds communs de sociétés innovantes).


 

E


Effet de cliquet : Permet, à échéances régulières préalablement arrêtées (dates de cliquet) d'engranger les hausses d'un indice constatées dans l'intervalle écoulé. Le niveau atteint par l'indice à la date du cliquet constitue le nouveau seuil de calcul de la performance pour l'intervalle suivant.

EONIA : Taux de référence pour les transactions au jour le jour effectuées dans la zone euro. Il est calculé par la Banque Centrale Européenne sur la base de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis exécutées sur le marché interbancaire de la zone euro.


 

F


FED (Fédéral Reserve System) : La FED est gouvernée par le Federal Reserve Board composé de 7 membres nommés par le président des Etats Unis pour 14 ans.


 

G


Gestion indicielle : Il s'agit d'un mode de gestion de valeurs mobilières, venu des pays anglo-saxons, qui réplique un indice boursier de référence (indicielle classique) ou tente de faire mieux (indicielle tiltée).

Gestion quantitative : Ce type de gestion fait appel à des modèles mathématiques pour la gestion des valeurs mobilières.


 

H



 

I


ISF : L'Impôt de Solidarité sur la Fortune est dû par toute personne physique dont le patrimoine privé et taxable dépasse 4 700 000 FF au 1er janvier de l'année d'imposition.

IT.CAC : L'indice IT.CA reflète l'essor de la nouvelle économie et le poids des valeurs technologiques cotées à la Bourse de Paris. C'est un indice transversal qui intègre des valeurs de tous les segments de marché actuels de la cote des actions : grandes capitalisations boursières négociées au Premier Marché et entreprises cotées sur le Second ou le Nouveau Marché.

Indice Second Marché : Cet indice permet d'apprécier l'évolution du Second Marché dans son ensemble en prenant en compte toutes les sociétés appartenant au Second Marché qui sont généralement des PME.

Indice mondial des actions de Morgan Stanley Capital International : Cet indice regroupe environ 1400 valeurs d'une vingtaine de pays. Il joue, au niveau mondial, un rôle comparable à celui de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris.

Indice Nouveau Marché : Cet indice comprend toutes les valeurs cotées sur ce compartiment. Il mesure l'évolution des performances des valeurs de croissance.

Indices Dow Jones Stoxx : Les indices Stoxx sont composés de 2 indices 50 blue chips et de 2 indices plus larges qui se déclinent chacun en 19 indices sectoriels : - Dow Jones Stoxx 50 pour l'Europe entière - Dow Jones Stoxx Euro 50 pour la zone euro - Dow Jones Stoxx pour l'Europe entière - Dow Jones Euro Stoxx pour la zone euro


 

J



 

K



 

L


Liquidité : Un titre a une bonne liquidité lorsque la quantité de transactions quotidiennes le concernant est importante.

Loi Madelin : Les Travailleurs Non Salariés peuvent souscrire à un régime de retraite complémentaires par capitalisation et à un régime de prévoyance, en déduisant leurs cotisations (jusqu'à 8 fois le plafond annuel de la Sécurité Sociale) de leur bénéfice imposable.


 

M


MATIF : Le Marché A Terme International de France, crée en 1986, est l'un des plus grands marchés de produits de gestion des taux d'intérêts et des contrats à terme sur les marchandises et les matières premières. Ce marché traite du contrat notionnel, du contrat Pibor, du contrat sur indice CAC40, du contrat à terme sur ECU, du contrat Eurodem à 3 mois et du contrat Italie long terme.

Métaux et objets précieux : L'or, les métaux précieux , les bijoux et les œuvres d'art ne dégagent généralement pas de revenus, mais ils peuvent être imposés dans le cadre de l'ISF et dans celui de la cession.

MIDCAC : L'indice MIDCAC répond à l'intérêt croissant des gestionnaires de fonds pour les valeurs moyennes. Le poids, relativement faible, de ces valeurs ne permet pas d'apprécier la spécificité de leur comportement au sein de l'indice SBF 250. Le MIDCAC est destiné à être à la fois un instrument de mesure de l'évolution de ce segment de marché et un outil de référence pour les gestions spécialisées. Le principe d'emboîtement ne s'applique pas à l'indice MIDCAC, voué à un ensemble particulier de valeurs. La population cible (environ 250 valeurs) de l'indice est obtenue à partir de l'ensemble des valeurs françaises du Premier Marché et du Second Marché, dont on exclut : - les 20% plus faibles et 20% plus fortes capitalisations - les valeurs cotées moins de 175 jours par an (250 jours) - les sociétés financières et immobilières

MONEP : Le Marché des Options Négociables à Paris a été crée en juin 1987. Il s'agit d'un marché d'options qui peuvent se définir comme le droit d'acheter ou de vendre, dans des conditions données, un actif sous-jacent, de gré à gré ou au moyen d'un marché standardisé.

Moyenne mobile : La moyenne mobile d'un cours est la moyenne glissant sur la série de cours déterminés. Par exemple une moyenne 10 est la moyenne arithmétique des cours des 10 derniers jours par rapport au jour considéré. C'est pour cela qu'on dit qu'elle glisse car le lendemain on considérera un jour de plus à la fin de la série mais un de moins au début.

MSCI : Morgan Stanley Capital International lance deux nouveaux indices européens : le MSCI Euro Index comprenant 130 valeurs des 10 pays membres de l'UEM et le MSCI Pan-Euro Index incluant 236 valeurs de 15 pays européens. Ces indices sont des sous-ensembles des deux benchmark européens de MSCI : MSCI Emu (343 valeurs) et MSCI Europe (599 valeurs). Les valeurs ont été sélectionnées par pays et par secteur de façon à représenter environ 90 % de la capitalisation de l'indice supérieur.

Multisupports : Un contrat d'assurance-vie multisupports permet de répartir son actif sur plusieurs supports financiers d'un même contrat d'assurance-vie.


 

N


Nouveau Marché : Créé en 1996, le Nouveau Marché s'inspire du Nasdaq américain. Il s'adresse aux entreprises européennes qui souhaitent diversifier leurs sources de financement. Ce sont essentiellement des entreprises jeunes et à forte croissance qui sont concentrées sur ce marché.


 

O


OAT : Les Obligation Assimilables du Trésor sont des emprunts d'Etat. Elles représentent une valeur nominale de 2 000 FF et sont disponibles du 1er jeudi de chaque mois auprès des établissements financiers. L'OAT a une durée de vie allant de 5 à 30 ans.

Obligation : Titre émis par une entreprise commerciale, une entreprise publique ou l'Etat. L'obligation est un emprunt qui peut avoir un taux fixe ou un taux variable.

Oblitérations convertibles : Obligation pouvant être transformée par son détenteur, à des conditions définies à l'avance par son émetteur, en action de la société. Ces obligations sont émises à un taux inférieur aux obligations classiques.

Obligation à fenêtres : Emprunt à long terme présentant la particularité de pouvoir être remboursé avant l'échéance finale à la demande du prêteur ou de l'émetteur, à des dates intermédiaires et des prix fixés dans le contrat d'émission.

Obligation indexée : Obligation dont les intérêts ou le capital, ou les deux à la fois, varient en référence à un indice déterminé dans le contrat d'émission.

Obligation garantie : Les intérêts et le remboursement du capital seront assurés par l'Etat ou une collectivité locale, selon les obligations, en cas de défaillance de l'émetteur.

Obligation prorogeable : Obligation munie d'une clause optionnelle permettant la prolongation de sa durée au-delà de la date de remboursement initialement prévue.

Obligation a taux fixe : Obligation dont le montant des coupons est fixé dès le contrat d'émission.

Obligation a taux variable : Obligation dont le montant des coupons varie en fonction de l'évolution d'un "taux de référence" obligataire ou monétaire. Cette variation peut être limitée par un minimum (taux plancher) et/ou un maximum (taux plafond).

OPCVM : Les Organismes de Placements Collectifs en Valeurs Mobilières sont des SICAV et des fonds communs de placements.


 

P


PEA : Le Plan d'Epargne en Actions est une enveloppe fiscale destinée à favoriser l'épargne des particulier en leur permettant de se constituer un portefeuille d'actions dans une optique de long terme et en limitant la taxation au minimum. Tout particulier a la possibilité d'ouvrir un unique P.E.A. (2 dans le cas d'un couple). Les sommes versées (au maximum 600.000 frs pour une personne seule et 1.200.000 frs par foyer fiscal) sont bloquées sur une période de 8 ans. Dans le cadre d'un P.E.A. seules des actions françaises peuvent être achetées. Si vous décidez d'acquérir des titres de placements collectifs (OPCVM) vous pouvez acheter des Sicav, avec un minimum de 60% en actions françaises, ou sur des FCP, avec un minimum de 75% de valeurs françaises.

PEP : Le Plan d'Epargne Populaire est une enveloppe fiscale qui permet à un contribuable de déposer jusqu'à 600 000 FF de capital (le double pour un couple marié) et de bénéficier d'avantages fiscaux importants à condition de respecter une durée de détention d'au moins 8 ans. La sortie d'un PEP peut être faite en capital ou en rente viagère exonérée d'impôt sur le revenu.


 

Q



 

R


Rachat : Opération qui consiste à retirer tout ou partie de l'épargne placée dans un contrat d'assurance-vie. Le rachat peut être partiel ou total.

Règlement Mensuel : C'est l'un des marchés de la cote officiel de la Bourse de Paris. Il réunit les plus grandes sociétés françaises.

Rente : terme qui désigne la consommation d'un capital. Une rente peut être viagère, c'est-à-dire versée durant toute la vie à son bénéficiaire et éventuellement réversible sur la tête du conjoint ou temporaire.


 

S


Salomon Brother : série d'indices obligataires internationaux, composés à partir d'emprunts d'Etat à échéance supérieure à un an et à taux fixe. Il est pondéré par valeur lorsqu'il est national, par pays lorsqu'il représente une zone géographique (ex Europe).

SBF 80 : L'indice SBF 80 est composé de valeurs cotées sur le Premier Marché et le Second Marché de la bourse de Paris. Il regroupe les valeurs du SBF 120 moins celles du CAC 40 et il permet de suivre l'évolution des sociétés les plus importantes tout en excluant celles du CAC 40, dont l'évolution peut différer.

SBF 120 : Plus diversifié, par le nombre de valeurs qui le composent, que l'indice CAC 40, l'indice SBF 120 est par nature bien adapté à l'indexation de fonds et à la mesure de performance de la gestion en actions françaises. L'indice est formé de valeurs de taille importante cotées en continu. Le classement des valeurs se fait sur 12 mois, à partir de 4 critères de liquidité : le montant des volumes échangés, le nombre de transactions et le taux de rotation, évalués en médiane quotidienne, et la fourchette, en moyenne quotidienne. De ce classement sont retenues les 150 premières valeurs, dont on exclut ensuite celles ne figurant pas parmi les 200 premières capitalisations. Au sein des environ 130 valeurs ainsi obtenues, le Conseil Scientifique choisit les 120 valeurs qui composeront finalement l'indice SBF 120.

SBF 250 : Cet indice a pour vocation de représenter l'évolution d'ensemble du marché (marché officiel et second marché), aussi bien que celle de ses composantes économiques, constituant ainsi un instrument de référence à long terme pour la gestion des fonds investis en actions françaises, qu'ils soient diversifiés ou spécialisés dans un secteur économique. La segmentation économique est assurée par le calcul d'indices spécifiques adossés aux 12 secteurs économiques de la nomenclature, ainsi qu'aux 3 grands secteurs traditionnels. Les critères de choix des valeurs visent à privilégier la représentativité en capitalisation boursière de chacun des 12 secteurs économiques de la nomenclature Paris-Bourse. En pratique, les valeurs sont classées par capitalisation boursière décroissante dans chacun des 12 secteurs et l'échantillonnage est opéré de façon à obtenir un même niveau de représentativité dans chacun d'eux, actuellement supérieur à 90% de l'ensemble.

SCPI : Les Sociétés Civiles de Placements Immobiliers achètent, avec des fonds recueillis auprès des particuliers par appel public à l'épargne, des immeubles et d'autres biens immobiliers et louent lesdits biens.

Second Marché : Il s'agit d'un marché boursier où sont cotées des entreprises souvent jeunes et parfois très importantes. Le Second Marché est considéré comme spéculatif en raison de l'activé spécifique de beaucoup de ces entreprises (technologie d'avant garde…).

Sensibilité : Importance de la répercussion des changements de taux du marché sur le cours d'une obligation. Par exemple, si la sensibilité d'une obligation est de 5 et son cours de 5000 F, une hausse des taux de 1% entraînera une baisse de l'obligation de 5x1%x 000 F, soit 250 F.

SICAV : Les sociétés d'investissement à capital variable sont des sociétés anonymes dont l'objet est de gérer un portefeuille de valeurs mobilières.

SICAV de capitalisation : Les revenus sont automatiquement réinvestis dans le portefeuille de la SICAV. Fiscalement, le revenu n'est pas taxé car il se transforme immédiatement en capital. Les cessions d'actions sont soumises à la fiscalité sur les plus-values. L'actionnaire ne bénéficie plus de l'avoir fiscal ou du crédit d'impôt.

SICAV à compartiments : Les SICAV à compartiments ou les SICAV parapluies, sont divisées en plusieurs compartiments. Chaque compartiment est investi sur un marché financier distinct et l'actionnaire peut au sein de la même SICAV, passer d'un compartiment à l'autre sans supporter de frais. D'un point de vue fiscal, le changement de compartiment est assimilé à une vente et est donc pris en compte dans le "compteur des cessions" des valeurs mobilières.

SICAV coordonnée : SICAV dont la structure, la gestion, les règles d'information et de commercialisation répondent aux normes européennes sur les OPCVM.

SICAV court terme : Elle permet de placer des disponibilités sur une très courte durée avec un risque faible, et une performance proche du marché monétaire.

SICAV indicielle : SICAV qui a pour but de réaliser la même performance que l'indice boursier auquel elle se réfère.

SICAV monétaire : Appelée aussi SICAV de trésorerie, elle a un portefeuille composé principalement de titres monétaires (bons du Trésor, certificats de dépôt...) ou des contrats assimilés.

SICAV à revenus réguliers : SICAV composée d'obligations dont les coupons sont distribués de manière régulière et lissée, tous les mois ou tous les trimestres.

SMALL CAPS : Petites capitalisations boursières, à l'image de celles cotées au second marché de la Bourse de Paris.


 

T


TMB : Taux Moyen mensuel des Bons du Trésor à 13 semaines.

TMM :, Le Taux Moyen mensuel du marché Monétaire au jour le jour entre banques, est égal, pour un mois donné, à la moyenne arithmétique des taux journaliers TMP (taux moyens pondérés) étant entendu que les jours sans marché, on applique le dernier taux publié.

TMO : Le Taux de rendement Moyen des Obligations correspond à la moyenne des taux moyens mensuels de rendement à l'émission (TMOE) ou au règlement (TMOR) des emprunts garantis par l'Etat et assimilés.

Tracking Error : Le Tracking Error mesure l'écart-type des performances relatives, c'est-à-dire les performances du fonds moins celles de son indice de référence. C'est outil est souvent utilisé pour mesurer le risque par rapport à l'indice de référence : plus le Tracking Error est faible, plus le fonds ressemble à son indice de référence.


 

U


Unités de comptes : Supports d'investissement autres que les euros qui composent les contrats d'assurance-vie. Les principales unités de comptes sont les actions, les obligations et l'immobilier.


 

V


Valeur liquidative : Valeur d'une action de SICAV ou d'une part de FCP qui est déterminée à partir de la valeur du portefeuille et augmentée des revenus perçus. Les souscriptions et les rachats d'actions ou de parts d'OPCVM s'effectuent à cette valeur, éventuellement diminuée d'une commission de souscription ou de rachat.

Valeur mobilière : Titre négocié sur les différents compartiments des marchés financiers (actions, obligations, emprunts d'Etat, bons du trésor).

Valeur de rachat : Somme que percevra le souscripteur quand il récupérera le capital et l'épargne constituée dans son contrat d'assurance-vie.

Vie entière : Contrat d'assurance-vie qui prend fin au décès du souscripteur. Il s'agit de contrat viager assorti d'une prestation de prévoyance.

Vie universelle : Contrat d'assurance-vie qui permet d'ajuster l'épargne et la prévoyance selon les évolutions souhaitées par le souscripteur et les possibilités offertes par la compagnie.

Volatilité annualisée : la volatilité est une mesure de risque d'un fonds qui décrit l'amplitude des performances que le fonds est susceptible de réaliser. En termes statistiques, il s'agit de l'écrart-type annualisé des performances du fonds.


 

W


Warrant : Bon d'option qui permet d'acheter ou de vendre un instrument financier à un prix et à une date connue à l'avance.